Vous êtes ici : Accueil > Pédagogie > Ressources pour le collège. > Archives. > Sciences de la Terre > cinquième g > Exploitation d’une sortie géologique dans le pays de Bray en classe de (...)

Documents joints

Par : Pôle SVT
Publié : 21 juin 2014
Format PDF Enregistrer au format PDF

Exploitation d’une sortie géologique dans le pays de Bray en classe de 5ème.

Titre :Des tuiles dans le pays de Bray

Niveau :5ème

Partie du programme concerné : Géologie externe, évolution des paysages

Pré-requis : photographies de maisons locales avec tuiles

D’où viennent les tuiles utilisées pour la construction des maisons ?

Type de séquence : sortie sur le terrain

Déroulement de la sortieObjectifsActivités et supports pédagogiquesPartie du programme concernée

Compétences travaillées

Etape 1 : L’usine Imerys de fabrication des tuiles (Saint Germer de Fly)-Découverte des métiers (dans l’usine)
- Développement durable
- Processus de formation des tuiles
- Emergence du problème :d’où vient la matière à l’origine des tuiles ?
Interview du professionnel
- Préparation du questionnaire en amont (en lien avec le professeur de Français)
-L’Homme prélève dans son environnement géologique les matériaux qui lui sont nécessaires et prend en compte les conséquences de son action sur le paysage. -L’Homme peut prévenir certaines catastrophes naturelles en limitant l’érosion.-Observer, recenser et organiser des informations afin de comprendre la nécessité d’exploitation de matériaux géologiques et de percevoir les effets de cette exploitation sur l’environnement.
- Observer, recenser et organiser des informations relatives au risque d’accidents naturels (glissements de terrain, inondations, effondrements, éboulements…).
Etape 2 : Carrière d’Imerys (Saint Germer de Fly)Découverte des métiers (dans la carrière)
- Développement durable
- Processus d’extraction des matériaux
- Emergence du problème : Est ce qu’il existe d’autres types de roches ?
-Découverte des différents engins.
- Découverte des différentes couches
- Reconnaissance des roches à l’aide d’une clé de détermination (en petits groupes)-Prélever des échantillons
L’action de l’Homme, dans son environnement géologique, influe sur l’évolution des paysages.
- L’Homme prélève dans son environnement géologique les matériaux qui lui sont nécessaires et prend en compte les conséquences de son action sur le paysage.L’Homme peut prévenir certaines catastrophes naturelles en limitant l’érosion.
-Observer, recenser et organiser des informations afin de comprendre la nécessité d’exploitation de matériaux géologiques et de percevoir les effets de cette exploitation sur l’environnement.
- Observer, recenser et organiser des informations relatives au risque d’accidents naturels (glissements de terrain, inondations, effondrements, éboulements…).
- Participer à la conception d’un protocole et le mettre en oeuvre afin de mettre en relation les propriétés des roches.
- Exprimer à l’écrit les résultats d’une recherche sur le terrain.
Etape3 : Affleurement de calcaire (Sainte Geneviève)Découverte d’une nouvelle roche : le calcaire Découverte de la notion de fossile
- Comparer les caractéristiques des roches
- Emergence du problème : Est-ce que les roches peuvent subir des transformations ?D’où viennent les roches observées ? (réponse en classe)
Reconnaissance des roches et des fossiles à l’aide d’une clé de détermination
- Découverte des propriétés des roches (kit géochimie)
- Relier les roches à un paysage (actualisme)
-Les sédiments sont à l’origine des roches sédimentaires.
- Les roches sédimentaires peuvent contenir des fossiles : traces ou restes d’organismes ayant vécu dans le passé.
- Les observations faites dans les milieux actuels, transposées aux phénomènes du passé, permettent de reconstituer certains éléments des paysages anciens.
- Les roches sédimentaires sont donc des archives des paysages anciens.
Observer, recenser et organiser des informations relatives aux dépôts actuels.
- Formuler des hypothèses afin de relier les indices géologiques à un paysage ancien.
- Observer, recenser et organiser des informations afin de déterminer un organisme fossile.
- Observer, recenser et organiser des informations afin de placer un organisme fossile dans la classification. Mettre en oeuvre un raisonnement pour décrire les conditions et le milieu de dépôt d’un sédiment ancien.
Etape 4 : La butte féodale (La ferté St Samson)Découverte des différents reliefs et localisation des roches observées.
- Lecture du paysage
- Interprétation (en classe)
- Emergence du problème :Comment expliquer le relief (le modelé) de ce paysage ?
Etude d’un paysage et de son modelé
- Formuler une hypothèse
- Notion d’érosion par l’eau
- Croquis du paysage
Les roches, constituant le sous-sol, subissent à la surface de la Terre une érosion dont l’eau est le principal agent.
- Les roches résistent plus ou moins à l’action de l’eau.
- Le modelé actuel du paysage résulte de l’action de l’eau sur les roches.
Observer, recenser et organiser des informations pour identifier les éléments significatifs du modelé dans un paysage local.
- Présenter ces informations sous une forme appropriée.
- Exprimer à l’écrit les résultats d’une recherche sur le terrain.
- Formuler des hypothèses sur les effets de l’eau sur des roches. Mettre en oeuvre un raisonnement pour expliquer le modelé du paysage à partir des observations et des expériences.
Exploitation de la sortie en classe :Finalisation de la démarche d’investigation
- Mutualisation des problèmes et des informations recueillies sur le terrain
- Rédiger une trace écrite
- Acquérir des connaissances
Modélisation du processus de sédimentation : érosion, transport, dépôt, sédimentation A l’aide d’une démarche d’investigation.La sédimentation correspond essentiellement au dépôt de particules issues de l’érosion.
- Les sédiments sont à l’origine des roches sédimentaires.
- Le modelé actuel du paysage résulte de l’action de l’eau sur les roches, du transport des particules et de leur accumulation sur place.
Observer, recenser et organiser des informations pour identifier les éléments significatifs du modelé dans un paysage local.
- Présenter ces informations sous une forme appropriée.
- Exprimer à l’écrit les résultats d’une recherche sur le terrain.
- Formuler des hypothèses sur les effets de l’eau sur des roches.
- Participer à la conception d’un protocole et le mettre en oeuvre afin de mettre en relation les propriétés des roches et les modelés observés. Valider ou invalider les hypothèses formulées.
- Mettre en oeuvre un raisonnement pour expliquer le modelé du paysage à partir des observations et des expériences. Participer à la conception et la mise en œuvre d’une maquette modélisant le transport et le dépôt des particules.

Auteurs : EricBourlier, SandrineThebault, MarionLe Garrec, JulieCalvez, Antoine Lecoq