Par : Webmestre
Publié : 18 mai 2011
Format PDF Enregistrer au format PDF

Spéciation en anneau chez la Salamandre californienne.

Quels sont les mécanismes complexes possibles conduisant à la formation d’une nouvelle espèce ?
Cette activité nécessite l’utilisation de Google earth.

Télécharger le fichier KMZ (586 Ko)

info document -  Google Earth Placemark File - 586.2 ko"

qui s’ouvre avec Google Earth.

Une partie des données proviennent d’un site réalisé par l’Université Californienne de Paléontologie (University of California Museum of Paleontology) qui a mis en ligne (en Anglais) un dossier assez complet sur le sujet : Understanding Evolution.

Les photographies de Salamandres sont issues du site California Herps.


Intention :
L’objectif de ce fichier est d’illustrer par un exemple l’item "La sélection naturelle et la dérive génétique peuvent conduire à l’apparition de nouvelles espèces" dans le thème 1 du programme de Seconde.

Le principe simplifié de la spéciation en anneau est le suivant :

Au cours d’un mouvement migratoire vers de nouveaux territoires à coloniser, une population rencontre un milieu inhospitalier qu’elle ne peut occuper. Cette population se scinde en deux branches migratoires, chacune contournant l’obstacle par un chemin différent. Les têtes de chacune de ces deux branches s’éloignant progressivement, les échanges génétiques entre elles se ralentissent progressivement au cours du temps. Ainsi, quand ces branches se rencontreront de nouveau, une fois qu’elles auront dépassé l’obstacle, leur populations ne seront plus interfécondes et constitueront alors concrètement deux espèces distinctes. L’originalité de ce processus de spéciation est que les populations constituant ces deux branches migratoires constituent un anneau continu de populations ceinturant l’obstacle géographique, divergeant insensiblement génétiquement les unes des autres par sélection naturelle ou dérive génétique, tout en restant de proche en proche interfécondes, sauf aux deux extrémités de l’anneau ou la spéciation devient effective.


On connait aujourd’hui plusieurs exemples de ce scénario de spéciation : l’anneau de spéciation du pouillot verdâtre (Phylloscopus trochiloides) en Sibérie - l’anneau de spéciation des goélands dans l’hémisphère Nord (genre Larus). Cet exemple reprend celui des Salamandres du genre Ensatina en Californie, autour des vallées sèches de San Joaquim et Sacramento. Même s’il est aujourd’hui remit en cause en temps que véritable anneau de spéciation senus stricto (Voir Le guide critique de l’évolution, Guillaume Lecointre, Ed. Belin, 2009 page 368, 369), il reste pertinent pour illustrer le point de programme déjà évoqué en Seconde.

Télécharger la vidéo (25 Mo)

info document -  AVI - 25 Mo"

consultable dans le fichier Salamandre.kmz, si vous ne possédez pas Windows Media Player (Format .avi).

Une autre vidéo à consulter : "L’évolution en action"

La vidéo en VO est consultable à cette adresse : Youtube.
Traduction et sous-titrage par Michael DOISE, professeur de lettres modernes au lycée André Malraux de Gaillon